Centre d'appel : Interdits de travailler le dimanche

  • REPOS DOMINICAL oui, TRAVAIL DU DIMANCHE non
  • Revue de presse

Installé depuis plusieurs mois à Chasseneuil, le centre d’appel vendezvotrevoiture.fr veut ouvrir le dimanche pour contacter ses futurs clients. Mais l’administration vient de lui refuser une dérogation. Une dizaine d’emplois ne devraient pas voir le jour.

L’ouverture dominicale ne suscite pas des remous que dans le commerce. Le litige qui oppose aujourd’hui la société WKDA (voir n°278) à l’Inspection du travail de la Vienne en est la meilleure illustration. Après deux mois d’instruction du dossier, l’administration a opposé une fin de non-recevoir au centre de relation client du site de la Technopole du Futuroscope, qui entendait faire travailler ses collaborateurs le dimanche. « Nous avons tenté d’entrer en contact avec les services administratifs, pour leur expliquer les particularités de notre métier, avance Benoît Yameundjeu, directeur général de la structure. Mais le seul retour de leur part fut effectué par courrier. Et les motifs du refus nous paraissent incohérents. »

En clair, l’administration considère que le centre d’appel peut parfaitement appeler les particuliers intéressés par la cession de leur véhicule, plus tard en soirée ou le samedi. « Notre business model repose sur les contacts que les gens laissent sur notre site Internet, détaille le dirigeant. Nous devons les rappeler dans les meilleurs délais pour caler des rendez-vous en agence. Dans le cas contraire, seuls 10 à 15% d’entre eux s’y rendent spontanément contre 85% avec l’appui de nos conseillers. Et comme 20% des clients prennent contact le dimanche, la journée du lundi est souvent perdue… »

D’après Benoît Yameundjeu, les sept filiales du groupe dans d’autres pays européens ont obtenu des dérogations au repos dominical. Par ailleurs, 97% de ses soixante collaborateurs auraient dit oui. « Certains nous ont d’ailleurs rejoints dans cette optique. »

Le démarchage client exclu

Ce refus pourrait entraîner un « gel des investissements » sur le site de Poitiers. Car même si des recours existent, si les élus locaux ont saisi les cabinets des ministres du Travail et de l’Economie, vendezvotrevoiture. fr se dit déterminé à « trouver d’autres solutions » pour « soutenir une croissance de 10 à 15% par mois ». « Nous allons externaliser une partie de notre activité. A très court terme, cela signifie une dizaine d’emplois en moins. » Autrement dit, WKDA ne devrait pas atteindre les cent emplois promis pour la fin de l’année prochaine.

Un simple décret régit les ouvertures dominicales dans les centres de relation client externalisés. Ce que n’est pas WKDA, qui dépend de la convention collective de l’automobile et assure sa propre activité de relation client. « C’est franchement dommage que cette décision ait été prise, déplore Franck Hulewicz. Les pouvoirs publics sont davantage fermés à cette solution que les salariés eux-mêmes. »

Pour le président de l’Association Poitou-Charentes de la relation client (APCRC), la mesure est d’autant plus regrettable que « Poitiers est la ville française qui concentre le plus de CRC ». « Une ouverture le dimanche génère 8 à 10% d’emplois supplémentaires et les salariés gagnent 50% de plus. » Rappelons que le décret exclut toutefois le démarchage client. Seules les prestations d’assistance informatique et de service clientèle dans les télécoms sont autorisées.

___________________________

lu sur :

http://www.7apoitiers.fr/enquete/1702/interdits-de-travailler-le-dimanche

FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO