Les autres actions FO

Mardi 8 octobre 2013 2 08 /10 /Oct /2013 10:46

jean claude mailly (@jcmailly) a tweeté à 4:18 PM on mar., oct. 08, 2013 :
Rencontre ce matin avec jean paul Bailly chargé de mission sur le travail du dimanche. FO a exposé ses analyses et positions avec exemples
(https://twitter.com/jcmailly/status/387582811299147776)


Publié dans : Les autres actions FO - Communauté : FO
Mercredi 17 avril 2013 3 17 /04 /Avr /2013 00:08

Travail du dimanche

Écrit par Reza PAINCHAN le 10 avril 2013. Publié dans Blog UD FO93

Prefet et élus, ensemble contre les salaries !

logo150-confederation-FO

Suite aux actions entreprises par FO 93 contre les ouvertures illégales des enseignes les dimanches, la Préfecture et des mairies travaillent main dans la main pour contourner la procédures. En effet, deux arrêtés PUCE (Périmètre Urbain de Consommation Exceptionnelle) ont été publiés récemment concernant la ville d’Aubervilliers et de Villemomble qui ont voté des délibérations permettant la création de ces PUCES. Ces arrêtés font l’objet d’une contestation de notre part devant le tribunal administratif de Montreuil.

À plusieurs reprises, FO 93 a informé le Préfet de ces ouvertures illégales. Force est de constater, l’inaction qui s’apparente à une complicité des services de la préfecture de Seine Saint Denis à l’égard des employeurs illégaux qui ont fait du lobbying intensif auprès des élus et autorité administrative afin de pouvoir contrer les actions de FO 93 demandant simplement le respect de la loi Républicaine.

 

Que penser de ces élus « de gauche » qui, autrefois dans l’opposition au gouvernement, clamaient haut et fort leur attachement au repos dominical et qui, maintenant, retournent leurs vestes et essaient de justifier par des artifices leurs votes favorables. Après, ils s’étonneront du désintérêt pour la chose publique et la politique de la part des citoyens. L’opposition des salariés au travail du dimanche est largement majoritaire dans le département.

 

Jusqu’où iront le Préfet et les élus dans la manipulation des travailleurs du département ? FO 93 a demandé depuis le 12 décembre 2012 une audience au Préfet sur le respect du repos dominical. A ce jour, nous n’avons reçu aucune réponse. Il préfère répondre positivement aux demandes libérales des patrons que d’écouter les représentants légitimes des salariés.

 

FO 93 continuera ses actions devant les tribunaux sans relâche !


Publié dans : Les autres actions FO - Communauté : FO
Vendredi 1 mars 2013 5 01 /03 /Mars /2013 14:20

Par voie de presse ce jour, 28 février 2013, au travers de déclarations de son pdg
j.c. bourrelier
, bricorama tente un passage en force voulant influencer l'instruction en cours de ses demandes dominicales auprès des pouvoirs publics, le préfet du val de marne, qui a opposé un démenti formel rappelant la procédure administrative.

 

l'union départementale fo du val de marne tient fermement à condamner cette attitude de pression et de bluff d'obtention de "pseudo-demandes" de classement de puce car les demandes bricorama du 18/01/2013 pour ces 4 enseignes de Villiers, Thiais Ivry et Fontenay portent sur une dérogation annuelle  tout comme nogent s/m en date du 14/02/2013, encore faut-il les obtenir par arrêté préfectoral !

en ce sens fo 94 a donné un avis négatif les 28/01/2013 et 22/02/2013 comme le syndicat attend le résultat de la décision préfectorale rappelant au passage que le développement de puce n'était pas à l'ordre du jour pour les pouvoirs publics lors de la discussion de la loi mallié en 2009, lors du bilan parlementaire et de l'audition des partenaires sociaux, et  que la majorité et le gouvernement actuels avaient voté contre la loi mallié à l'époque .

quoiqu'il en soit, fo 94 demeure constant dans le respect du droit et s'opposera si besoin à toute velléité de le contourner dans des ouvertures illégales comme l'union départementale fo 94 a donné mandat lors de sa commission exécutive du 17/01/2013 d'ester en justice au besoin contre la généralisation du travail dominical.

 

si toutes les enseignes de bricolage opposaient une dérogation dominicale, alors le commerce de proximité les quincailleries, les plombiers, etc... par exemple, sera réduit à sa plus simple expression dans les communes .

fo 94 sera très vigilant à l'égard de ses enseignes bricorama, leroy merlin et castorama, qui comme à fresnes où les ouvertures illégales du dimanche ont mis à mal l'emploi :
 -17 cdi en moins d'un an avec la précarité en plus, augmentation salariale limitée de +0.7%!!!

Le travail du dimanche détruit des emplois permanents avec l'instauration de cdd ou cdi à temps partiel  du vsd vendredi/samedi/dimanche,  alors qu'un véritable statut de l'étudiant et des bourses d'études supérieures  répondraient à la nécessité des ressources estudiantines.

Le travail du dimanche fragilise  la vie de famille comme les activités culturelles, sportives ou de loisir  et il se met au service d'un consumérisme aveugle !!

OUI AU REPOS DOMINICAL, NON a LA CONSOMMATION mercantile 7/7 jours !


Publié dans : Les autres actions FO - Communauté : FO
Vendredi 1 mars 2013 5 01 /03 /Mars /2013 14:18

Par la presse ce jour, 31 janvier 2013, l'union départementale fo du val de marne apprend avec étonnement l'ordre du jour du conseil municipal de Fresnes sous la conduite de son député maire,
jean jacques bridey : délibération de création de 2 PUCE La cerisiraie et castorama, puce périmètre d’usage de consommation exceptionnel lié à la loi mallié du 10/08/2009.

 

Depuis l'ouverture et la création de l'espace commercial de thiais village, le travail dominical est un sujet social très sensible de par les infractions caractérisées et les condamnations à l'encontre des magasins et enseignes, Thiais village, Boulanger, bricorama, autobacs, etc....

Le code du travail autorise des possibilités dérogatoires, 5 au niveau de la commune généralement utilisées lors de soldes d'hiver, d'été et les fêtes de fin d'année et au niveau préfectoral , de nature conjoncturel...

Frappés d'astreintes financières importantes, ou en totale illégalité juridique depuis des années, des enseignes se permettent d'ouvrir tous les dimanches sans autorisation !

le secrétariat de l'union départementale fo 94 réuni ce matin dans le cadre de son calendrier semestriel et dans la continuité de notre meeting national du 24/01/2013 est surpris de l'attitude communale de mettre en débat ce sujet  sans aucune concertation sociale avec les acteurs du monde du travail , employeurs, syndicats, chambres consulaires, de surcroit ayant une bonne implantation syndicale à castorama et des intérêts locaux, avec des adhérents contraints faute de salaire décent, de travailler le dimanche !

Le secrétariat de l'union départementale fo 94 tient à rappeler fermement le respect des droits sociaux contenus dans le Code du travail et les conventions collectives nationales, tout comme le syndicat placera son action sur le seul terrain du droit et de la législation sociale et exercera le cas échéant les voies de recours.

la construction sans permis de construire, la circulation sans permis de conduite, la création de commerces sans autorisation de la cdac , la pêche ou la chasse sans permis sont répréhensibles comme le travail dominical illégal  ! les codes de la construction et de l'urbanisme, de la route, etc sont respectés !

FO 94 demande solennellement au 1er magistrat de la ville, comme pour le projet des rythmes scolaires de s'abstenir d'entrer dans le jeu de la banalisation et de la généralisation du travail dominical.

pour mémoire, la loi mallié sous la majorité gouvernementale de l'époque (Sarkozy / ump) en 2009 avait recueilli son adoption avec 282 pour ( majorité ump dont 10 contre et 15 abstention, 4 non votants) et
238 contre (dont: groupe socialiste/radical,citoyen et divers gauches 196 :
JM AYRAULT-
M. sapin-L.cathala-R.rouquet - jy. le bouillonnec, etc....
et gauche démocrate et républicaine 24-.
p gosnat )

le 1er ministre actuel , jm ayraut avait dit le 7 juillet 2009 : la proposition de loi permet l’ouverture de plein droit le dimanche pour tous les commerces et sur toute l’année, en rupture avec la rédaction actuelle du code du travail qui limite les dérogations à certains commerces...

Le ministre du Travail, Michel Sapin, a affirmé au journal Le Parisien en date du 9/12/2012 qu'il "n'est pas question de modifier la loi, ni de 'banaliser' le dimanche". Il a notamment dénoncé le comportement de l'entreprise BRICORAMA  qui, en s'entêtant à poursuivre ses ouvertures dominicales, "s'est mise dans une situation incroyable en s'obstinant à ne pas respecter la loi".

 

aussi l'union départementale ne peut croire qu'une commune de gauche dite "de progrès social " régularise les infractions ou donne  la possibilité à la grande distribution de travailler tous les dimanches, cela affaiblit d'autant les commerces de proximité et les centres villes qui se meurent !
Le travail du dimanche détruit la vie de famille, et les activités culturelles, sportives ou de loisir  et il se met au service d'un consumérisme aveugle !!

OUI AU REPOS DOMINICAL, NON a LA CONSOMMATION mercantile 7/7 jours !

http://www.fo94.fr/

Publié dans : Les autres actions FO - Communauté : FO
Lundi 7 janvier 2013 1 07 /01 /Jan /2013 12:28

Les ouvertures de magasins le dimanche ne font pas l’unanimité du coté des patrons. Certains cèdent au credo libéral Coupure journal FO 38du toujours plus, tandis que d’autres estiment, comme la Boite à Outil, et que cela ne génère pas de plus de chiffre d’affaire et que la qualité de vie est essentielle.

 

Bricorama a ouvert certains de ses magasins le dimanche. Elle a été poursuivie par la FEC (Fédération des Employés et Cadres du commerce). La justice a sanctionné cette entreprise faisant travailler en toute illégalité des salariés le dimanche. Quoiqu’en dise le patron de l’enseigne celle-ci n’a pas été la seule à perdre devant les tribunaux. Il y a eu LEROY MERLIN, CASTORAMA, SEPHORA, LA HALLE, DECATHLON, pour ne citer que ceux là.

 

Christophe Le Comte, (secrétaire adjoint de la FEC (section commerce) explique : « des enseignes situées dans les PUCES (périmètre de consommation exceptionnelle) où les zones et communes touristiques peuvent faire travailler les salariés le dimanche. D’autres situés en dehors ne le pourront pas. Cela engendre une concurrence déloyale : les petites entreprises du secteur, qui n’ont ni les effectifs, ni les moyens financiers pour ouvrir 7 jours sur 7 peuvent être menacées.

Notre action protège les TPE, et les salariés

 

Il poursuit « Notre action protège les tpe (très petites entreprises), mais aussi les salariés à qui n’est pas systématiquement accordée la majoration des heures du dimanche».

 

S’il fallait à FO un argument supplémentaire, elle le trouverait donc du côté de la Boite à Outils. Son président, Mr Chabanis, condamne « le toujours plus », cette « vis sans fin ». Il invite à préserver la vie de famille, les dimanches et même les jours fériés. Ouvrir 7J/7 et 24H/24 ne doit pas devenir la règle absolue. Il est possible de faire du commerce autrement et la course au chiffre d’affaire pratiquée par d’autres, n’est qu’un prétexte pour tailler des croupières aux concurrents.

 

Angélique Janson, déléguée du personnel à la boite à outil, dit que les clients le comprennent bien, et qu’ils viennent avant ou d’après, le dimanche ! Des promos ont été mises en place spécialement sur ces journées pour conserver les clients, éviter qu’ils n’aillent ailleurs. Et cela dure depuis trois ans.

Signaler toutes les surfaces de bricolage ouvertes le dimanche : udfo.38@laposte.net ou  commerce@fecfo.fr


 

http://www.fo38.fr/


Publié dans : Les autres actions FO - Communauté : FO

TRANSLATE

english2.gif

Recommander

inFO en VIDEO

W3C

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés