LE DIMANCHE LES SALARIES SE REPOSENT

FORCE OUVRIERE à travers l'Union Départementale du VAL D'OISE a attaqué plusieurs enseignes de la branche de l'ameublement qui ouvraient leurs magasins le dimanche.

 

Les résolutions votées en juin lors du Congrès Confédéral condamnent la remise en cause du repos dominical et la banalisation du travail du dimanche. Elles prévoient également la saisine des juridictions compétentes afin de voir ordonner toutes mesures propres à faire cesser ces pratiques illicites.

La FEDERATION DES EMPLOYES ET CADRES rejoint l'UD 95 dans son combat en se portant partie civile sur les dossiers relatifs à ce sujet.

Le Tribunal de Pontoise a condamné cette semaine 3 nouvelles enseignes, FLY CROZATIER et ATLAS à respecter la règle du repos dominical.

 

La lettre de mission confiée par le Président de la République à Madame LAGARDE contient les termes : de libéralisation du travail du dimanche.

Il ne s'agit donc plus seulement du commerce mais de tous les corps de métiers. Cela ne fait que nous conforter dans notre détermination.

 

La destruction de ce jour de repos commun commence dans les entreprises du commerce. En s'abritant derrière les consommateurs le gouvernement avance à grands pas vers cette libéralisation qui les touchera ultérieurement.

 

Paris le 21 septembre 2007

  logo-fo.jpg

 

 

Contact 
Christophe LE COMTE   06 68 66 25 24
Françoise NICOLETTA 06 81 17 39 22

 

FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO