Extrait du journal des employés et cadres

http://fecfocommerce.unblog.fr/2007/12/04/reformes/


REFORMES ?

Le discours du Président de la République du 29 novembre est dans la droite ligneloisir_journal07.gif sociale de ce qu'il clame depuis le début de sa campagne présidentielle. Si nous voulons avoir des salaires décents il va falloir travailler d'une manière indécente. Par contre rien pour les temps partiels, les chômeurs et les retraités. ...

...

assouplir les régles du travail dominical. C'est exactement ce qu'a dit le Président. Tous les journaux ont parlé d'ouverture des magasins le dimanche. Comme quoi dans la tête des salariés consommateurs le travail du dimanche ne concerne que notre branche professionnelle. Pourtant, le Président n'a fait que réitérer ce qu'il avait donné comme mission à Christine Lagarde : la libéralisation du travail dominical pour tous. Ce travail dominical serait payé double, ce qui est une autre régression sociale. Le code du travail prévoit une majoration d'un trentième et un jour de repos compensateur à prendre dans les 15 jours qui précédent ou qui suivent. 

 

 

 

Il est vrai que pour le Président le repos, la santé des salariés n'existent pas. Ce qui fait que lorsque nous arriverons à un âge toujours plus tardif à celui de la retraite nous aurons droit comme nos anciens à la retraite des morts. Et c'est nous qui sommes régressistes ? Anti réformistes ? 

 

Au fait Connaissez-vous la définition selon le Petit Robert du mot « réforme » ? Amélioration apportée dans les choses non matérielles, abstraites, morales. 

 

Pour les salariés nous sommes dans l'ère des contre réformes,  pour le patronat il s'agit bien de réforme. 

 

 

FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO