Travail du dimanche: le Sénat a fait capoter un accord avec Ikea, selon FO

Travail du dimanche: le Sénat a fait capoter un accord avec Ikea, selon FO
SOCIAL-DISTRIBUTION-CONSOMMATION-SÉNAT-SYNDICAT - 14/12/2007 18h10 - AFP
 

PARIS, 14 déc 2007 (AFP) - Force Ouvrière a affirmé vendredi que l'adoption, la nuit précédente, par le Sénat d'un amendement autorisant le travail dominical dans l'ameublement, a "fait capoter un accord exemplaire et fort" sur le point d'être conclu sur ce sujet avec Ikea.
Cet accord devait aboutir lundi entre FO et Ikea pour son magasin de Franconville (Val d'Oise), et à terme pour toute l'Ile-de-France, a déclaré à la presse le secrétaire général de la Fédération FO des employés et cadres du commerce (FEC), Serge Legagnoa, en marge de la négociation patronat-syndicats sur la réforme du marché du travail au Medef.
FO, qui a engagé de nombreuses procédures judiciaires contre des ouvertures de magasins dans le Val d'Oise, avait négocié avec Ikea "le maintien de l'emploi de la totalité des collaborateurs du magasin de Franconville et le maintien des rémunérations des salariés, car on intégrait les primes du dimanche dans la rémunération pour que les salariés amenés à ne pas travailler le dimanche n'y perdent pas", a exposé M. Legagnoa.
En échange, "nous nous engagions à d'abandonner les astreintes" qu'Ikea était condamné à payer pour avoir ouvert ses magasins le dimanche sans autorisation. "Tout a capoté, sous un prétexte fallacieux, maintenant on sait pourquoi", a dit M. Legagnoa, amer.
Pour sa part, la direction d'Ikéa, interrogée par l'AFP, a indiqué ne pas avoir d'informations à communiquer sur ces négociations. Plus généralement, elle a jugé "prématuré" de réagir à l'amendement sénatorial tant qu'aucun texte n'aura été définitivement voté par le Parlement.
clr-vdr/jba/lln

 
FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO