Conforama est contre l'ouverture des magasins le dimanche... à la réunion !

 Voici l'extrait d'un article d'un journal de la Réunion :

"Car chez Conforama, la direction indique simplement qu’elle est “contre le principe” et par conséquent, qu’elle ne profiterait pas des nouvelles dispositions."

l'intégralité :
http://www.clicanoo.com/index.php?id_article=173148&page=article#forum18817
 
Economie
Les magasins de meubles peuvent ouvrir tous les dimanches
CLICANOO.COM | Publié le 16 janvier 2008
Depuis le début de l’année, le gouvernement autorise l’ouverture des magasins de meubles tous les dimanches. Une petite révolution qui emballe peu d’enseignes locales même si certaines ne sont pas contre le fait de sauter le pas.
 
Alors que la question du travail dominical fait office de serpent de mer, le gouvernement de Nicolas Sarkozy a fait passer en ce début d’année 2008 une loi allant dans le sens d’une plus grande liberté pour les commerces spécialisés. En particulier les magasins de meubles qui, depuis le 4 janvier, et la publication de la loi Châtel sur le développement de la concurrence au service des consommateurs au Journal officiel, ont désormais le droit d’ouvrir tous les dimanches. Exit donc les demandes d’autorisation préfectorale ou du maire. En métropole, il semblerait pour le moment que peu nombreux sont les établissements à avoir déjà franchi le pas. La mesure est certes récente, il faudra un peu de temps pour en apprécier les effets et pourquoi pas, l’adopter. Néanmoins, nombreux pensent qu’à défaut de pouvoir ouvrir tous les dimanches de l’année, cela va surtout avoir pour vertu de faciliter les ouvertures pendant les dimanches tombant en pleine opération commerciale et à la veille de dates importantes. À la Réunion où la loi s’applique, cette initiative est plutôt bien accueillie même si personne ne souhaite d’ores et déjà profiter de la disposition. Une contradiction qui trouve très vite son explication.
 
OPPOSITION CONTRASTÉE
 
Mohamed Youssouf, président-directeur général des enseignes Atlas, Crozatier et Maison de la Literie, considère que cet assouplissement de la réglementation est “une très bonne chose au plan national”, où “mœurs et habitudes sont différentes”. Mais lorsque ce dernier a réuni l’ensemble de son personnel pour leur poser la question, la plupart ont formulé leur opposition. “Le dimanche, c’est le jour consacré à la famille, les gens - employés comme les clients - tiennent avant tout à leur repos dominical”, dit-il. Les commerces d’ameublement ouvraient déjà certains dimanches, lors de la fête des mères ou le week-end avant Noël. Cela ne devrait pas changer à moins que les besoins ne se mettent à évoluer. “Rien ne dit qu’à l’avenir nous n’allons pas ouvrir un peu plus le dimanche”, ajoute Mohamed Youssouf. Business is business, et si certaines grosses enseignes s’autorisent un peu de recul c’est peut-être aussi par rapport au positionnement de la concurrence. Car chez Conforama, la direction indique simplement qu’elle est “contre le principe” et par conséquent, qu’elle ne profiterait pas des nouvelles dispositions. Un avis tranché qui n’est pas forcément celui de l’ensemble de ses employés. “Obtenir plus de récup ou être payé double cela peut représenter un avantage, à condition d’embaucher, parce que nous avons déjà du mal à récupérer”, affirme une salariée. Ouvrir le dimanche ? D’autres y pensent sérieusement. “Si les clients demandent à ce que cela se fasse, je pense qu’il faudra que cela se fasse”, soutient Frédéric Nouvet, directeur du Leroy Merlin de Sainte-Marie, qui doit ouvrir ses portes aujourd’hui. “Bien sûr, tout cela en conciliant respect de la vie de famille du personnel et principes de paiement et de récupération”. Loin d’être choqué, le directeur précise qu’en métropole, “30% des magasins Leroy Merlin sont ouverts le dimanche matin”. La Réunion suivra-t-elle ce modèle ? C’est, entre autres, la question qui sera bientôt posée aux clients de la grande surface d’ameublement lors d’une prochaine enquête de satisfaction.
 
Thomas Lauret
FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO