La CGPME craint un "coup fatal au commerce de proximité", avec l'ouverture dominicale


AP | 13.10.2008 | 12:54

La CGPME craint que l'ouverture dominicale des grandes surfaces ne porte "un coup fatal au commerce de proximité", au moment où ce dernier "subit de plein fouet le ralentissement de la consommation", selon l'organisation patronale.

"Le commerce de proximité subit de plein fouet le ralentissement de la consommation. Il s'apprête à affronter la concurrence désormais pratiquement sans limite des grandes surfaces autorisée par la Loi de modernisation de l'économie (LME) adoptée par le Parlement" en août dernier, s'inquiète la Confédération générale des petites et moyennes entreprises dans un communiqué diffusé lundi.

"Prétendre libéraliser maintenant l'ouverture des commerces le dimanche, c'est prendre le risque de porter un coup fatal au commerce de proximité", estime la CGPME, après que le secrétaire d'Etat à la Consommation Luc Chatel eut indiqué dans "Le Journal du Dimanche" que la question de l'ouverture dominicale des commerces pourrait être inscrite à l'ordre du jour de l'Assemblée nationale "d'ici la fin de l'année".

La CGPME se dit "prête à examiner les voies et moyens d'assouplir la réglementation actuelle" sur le travail le dimanche, mais "ne se résoudra pas sans réagir à voir disparaître l'économie de proximité, lien social en ville et pivot de l'activité économique en zone rurale". AP

FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO