Jean-Claude Mailly voit rouge en évoquant le travail du dimanche

Extrait de l'article : « Sellière en rêvait, Parisot le fait »

Jean-Claude Mailly secrétaire général de Force Ouvrière a tenu une réunion à Saint-Quentin. Cette visite s'inscrivait dans la perspective des trois rendez-vous électifs programmés avant la fin de l'année : prud'homales, enseignants et collectivités territoriales. Le leader syndicaliste dénonce un « bal des faux-culs », s'insurge contre les mesures de déréglementations en affirmant « Sellière en rêvait, Parisot le fait », préconise la création d'une banque nationale de l'industrie et se révolte contre le travail du dimanche.

http://www.aisnenouvelle.fr/index.php/cms/13/article/200615/__Selliere_en_revait_Parisot_le_fait
__

Respecter la loi

... Jean-Claude Mailly voit rouge en évoquant le travail du dimanche « Je ne sais pas si le gouvernement et la majorité mesurent ce qu'ils sont en train de dire et faire. Il y a des règles de dérogation qui existent, il faut faire respecter la loi » le syndicaliste dénonce une banalisation du travail le dimanche qui inévitablement selon lui serait alors payé comme les autres jours. « On supprime l'école le samedi et on va faire travailler les parents le dimanche. C'est de la désocialisation, de la déréglementation ».
Pour la reconnaissance de la pénibilité FO va être reçu cette semaine par Xavier Bertrand, Jean-Claude Mailly déclare : « Si la négociation a échoué c'est de la responsabilité du patronat. Il faut que ceux qui sont cassés puissent partir à la retraite plus tôt. Pour financer cela, j'attends du gouvernement qu'il impose une cotisation faible à l'ensemble des entreprises ».
Après avoir dénoncé le nouveau système de représentativité qui selon lui est une atteinte au droit syndical. « Sellière en rêvait Parisot le fait, on dérive du modèle républicain vers le modèle anglo saxon où tout se passe dans l'entreprise. C'est un danger. » Jean-Claude Mailly conclut : « Le gouvernement a intérêt à réagir vite et pas comme il le fait depuis 15 jours. C'est de la provoc ».

FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO