IL Y A UN SIÈCLE LE DIMANCHE

SECTEUR PRESSE - DIMANCHE 18 JANVIER 2009
Note de lecture
> IL Y A UN SIÈCLE LE DIMANCHE
Article paru dans FO Hebdo n°2879

Ronan Dantec aux éditions Ouest-France, 144 pages, 25 euros.

Dans la continuité de ses écrits commençant par «il y a...», l’élu des Verts, Ronan Dantec, a réuni une très belle iconographie sur l’ancien premier jour de la semaine. Affirmatif. Jusqu’à la révolution de 1789, le dimanche était consacré au seigneur pour débuter la semaine. Le samedi étant le jour de repos des travailleurs, afin d’imiter celui qu’on chantait à la messe. Longtemps remis en cause par la Révolution et la gauche anticléricale, la tradition d’un dimanche dédié à la famille et aux loisirs s’est imposée au tournant de 1900. La France des ouvriers et des employés vient de reconquérir le droit du dimanche chômé. Tous profitent aussi des nouveaux loisirs –expositions, cinéma, sport–, tandis que le chemin de fer met la campagne et les guinguettes des bords de l’eau à portée des citadins.

Le dimanche est une construction historique. La loi de 1906 instaure le dimanche chômé, qui prévoit des dérogations pour les commerçants. Avec l’instauration de la journée de huit heures en 1919 et le passage au week-end libéré lors du Front populaire, les commerçants peuvent fermer le dimanche. Un livre utile, où l’on verra que «travailler plus pour gagner plus», c’est la formule qui ramène cent trois ans en arrière.

http://www.force-ouvriere.fr/page_principal/interna/index.asp?genre=&fl=2009&offset=&id=2091&theme_choisi=Presse%20-%20Communication&nbre=
FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO