Accord sur l’ouverture des commerces en 2009

Cinq dates exceptionnelles ont été retenues par les patrons et les salariés

Les cinq dates choisies hier sont vendredi 8 mai, samedi 15 août,  mercredi 11 novembre et les di­manches 13 et 20 décembre.  

Cette année, les commerces toulousains pourront être ouverts vendredi 8 mai, samedi 15 août, mercredi 11 novembre et les di­manches 13 et 20 décembre. Les représentants des différentes organisations patronales et syndicales de salariés ont signé hier un accord sur ces cinq dates d’ouverture exceptionnelle. Et une fois n’est pas coutume : tous se disent “satisfaits”.

L’exception haut-garonnaise
La Haute-Garonne est en effet un département “à part” sur la carte de France, où patrons et employés s’accordent de­puis dix-sept ans sur ce sujet. “Cela montre bien que, lors­qu’il y a un dialogue social, on peut trouver un terrain d’entente”, commente d’ailleurs Laurent Jeudi, de la CFDT. Pourtant, bien que la quasi-totalité des syndicats de salariés (sauf la CGT, “par prin­cipe”) ait signé l’accord, la plupart sont opposés au travail le dimanche. Chez Force ouvrière, on estime qu’il s’agit “d’un bon compromis”. “On est plutôt bien lotis en Haute-Ga­ronne. Dans beaucoup d’au­tres dé­parte­ments, il y a une plus forte volonté d’ouvrir davantage le diman­che”, constate Robert Chrus­ciel, trésorier à FO 31.


Du côté du patronat départemental, on défend également le respect du repos dominical. “Nous considérons que nos entreprises ne seront pas plus performantes ni nos collaborateurs plus heureux si on travaille davantage de dimanches que ce  qui a été fixé dans le cadre de cet accord”, constate Phi­lippe Robardey, le président du Medef 31. Il souhaite  ainsi montrer que, quelle que  soit la loi sur le travail  dominical, la Haute-Garonne a déjà pris position.

Julie Duquenne
Metrofrance.com, à Toulouse

FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO