TRAVAIL DU DIMANCHE : FO DENONCE LES CONTREVERITES ECONOMIQUES

FEC FO et FGTA FO

COMMUNIQUE DE PRESSE


TRAVAIL DU DIMANCHE :
FO DENONCE LES CONTREVERITES ECONOMIQUES



La FGTA-FO (Commerce alimentaire) et la FEC-FO (Commerce non alimentaire) constatent que les partisans de nouvelles ouvertures des magasins le dimanche sont à court d’arguments.


M. Frédéric LEFEBVRE porte-parole de l’UMP, a ainsi appelé Force Ouvrière « à participer à l’effort de relance en suspendant les plaintes déposées contre les magasins qui ouvrent illégalement le dimanche ».

Le raisonnement est, curieux, tout simplement erroné.


Des ouvertures supplémentaires des magasins le dimanche n’entraîneront ni relance de l’activité ni relance de la consommation. Celle-ci ne se fera que par des hausses de salaires. Si le pouvoir d’achat stagne ou recule, certains consommateurs déplaceront leurs achats d’un autre jour de la semaine sur le dimanche.


Mais les conséquences sur le volume d’activité seront nulles.


Par contre, des dizaines de milliers de salariés dans le commerce et d’autres secteurs liés verront leur vie familiale, sociale et associative se détériorer.


Force Ouvrière rappelle sa proposition de reverser substantiellement une partie des astreintes aux enseignes LEROY MERLIN et CASTORAMA, en contrepartie d’augmentations de salaire, du maintien des effectifs et du respect du repos dominical.


Il est paradoxal d’entendre des élus de la République défendre ceux qui violent la loi et stigmatiser les syndicats qui en demandent le respect.


Les idéologues du travail du dimanche perdent le sens des réalités économiques.


Paris, le 6 mars 2009


Contacts :

FEC FO – Section Commerce : 01.48.01.91.32

FGTA FO : 01.40.52.85.14


FORMAT PDF : http://fecfocommerce.unblog.fr/files/2009/03/communiqufofecfgta60309.pdf

FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO