TRAVAIL DU DIMANCHE: LE GOUVERNEMENT S'OBSTINE


Communiqué du lundi 27 avril 2009
> TRAVAIL DU DIMANCHE: LE GOUVERNEMENT S'OBSTINE

Le Ministre du travail a annoncé hier qu’une proposition de loi de députés UMP serait bientôt déposée et qu’elle serait discutée en juillet à l’Assemblée Nationale.

Le Ministre va recevoir les interlocuteurs et les églises, en oubliant les associations culturelles ou sportives, et des députés vont faire un texte, à leur initiative ! Le ministre servirait-il de filtre et les députés de porte valise ?

Pense t-il calmer la fronde d’une partie de sa majorité ?

Pour Force Ouvrière le travail dominical ne peut pas être une réponse à l’ampleur de la crise. Ce ne peut être qu’un accélérateur de chômage. A terme, ce sont les emplois des petits commerces qui seront détruits. Rappelons que pour un emploi dans la distribution, il y en a trois dans les petits commerces.

Seront également touchés les emplois dans les PME des commerces de gros, qui approvisionnent les commerçants, les grandes chaînes de distribution ayant depuis fort longtemps leurs propres services d’importation.
Détruits également les emplois des artisans et des créateurs qui ont de tout temps fait la réputation de notre pays.

Le moment de réintroduire ce projet-proposition de loi sur le travail dominical est-il vraiment bien choisi ? La montée du chômage pèse sur le moral des consommateurs qui, dans leur grande majorité, jugent qu’il n’est pas opportun d’engager de lourdes dépenses et résistent aux achats coup de cœur. Tous les indicateurs du commerce sont dans le rouge. Au moment où les commerçants tentent de réduire leurs coûts, ces ouvertures vont leur imposer des charges supplémentaires.

Le Ministre tente de relancer un débat sociétal pour cacher l’embarras du gouvernement par rapport à la crise et surtout l’absence de mesures concrètes.

Le repos dominical reste la règle, mais la règle devient et sera de plus en plus insignifiante car obligatoirement, les services seront touchés dans les zones précitées. FO continuera de se battre pour faire respecter le droit des salariés à un jour de repos commun.
FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO