1er ARGUMENTAIRE : "DISTINCTION ENTRE LE TRAVAIL DOMINICAL ET SON EXTENSION"

DISTINCTION ENTRE LE TRAVAIL DOMINICAL ET SON EXTENSION

FO se prononce contre tout élargissement supplémentaire du travail du dimanche conduisant, à terme, à sa généralisation.

De nombreuses dérogations permettant le travail le dimanche existent déjà.

En effet, les dispositions légales actuelles prévoient déjà notamment :

une autorisation de 5 dimanches travaillés par an pour les commerces de détail,

une liste de 15 activités bénéficiant de dérogations permanentes de plein droit (notamment la fabrication de produits alimentaires, les hôtels, restaurants, hôpitaux, magasins de fleurs, entreprises de spectacles, commerces d’ameublement …),

une autorisation de plein droit permanente des commerces de détail alimentaire jusqu’à midi,

et des dérogations sur autorisation pour les zones touristiques.

Ces dérogations suffisent amplement.

Des extensions supplémentaires ne relèvent pas d’une nécessité mais d’un choix.

Rien ne permet de voir objectivement dans l’extension du travail le dimanche une nécessité sociale et/ou économique l’emportant sur les exigences qui soutiennent le principe d’un jour de repos commun en vigueur depuis 1906

 


 

FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO