Travail dominical: "chantage" (FO)


AFP
29/06/2009 | Mise à jour : 17:54

Le syndicat FO-commerce a dénoncé aujourd'hui le "chantage" à l'emploi des enseignes de bricolage Castorama et Leroy Merlin dans le Val-d'Oise, à l'approche de l'examen à l'Assemblée nationale de la proposition de loi sur le travail dominical.Castorama, qui a été contraint par la justice de fermer depuis plusieurs mois ses trois magasins dans le Val-d'Oise, négocie actuellement un plan social concernant la suppression d'une trentaine d'emplois, essentiellement ceux d'étudiants travaillant le week-end.

Leroy Merlin, qui laisse, lui, ses magasins ouverts dans le département jusqu'en septembre, sous astreinte, prépare 120 licenciements, d'après FO, qui a mené une vaste campagne contre les ouvertures dominicales.Dans un courrier au ministre du Travail Xavier Darcos, le syndicat estime que ces plans sociaux "visent à faire supporter par les salariés les conséquences de leurs décisions passées de se placer dans la plus totale illégalité" et "il n'y a là aucun motif économique" justifiant des licenciements.

Ces annonces n'ont "qu'un seul but", juge FO: "faire pression sur le législateur", alors que la proposition de loi sur l'extension du travail dominical doit être examinée à l'Assemblée à partir du 6 juillet.Interrogée par l'AFP, une porte-parole de Castorama a fait valoir que "si la loi passe, les licenciements seront abandonnés".

Le directeur du Leroy Merlin de Montigny-Les-Cormeilles (Val-d'Oise) est, pour sa part, assigné au tribunal de grande instance de Pontoise mardi par l’Inspection du Travail, pour "emploi illégal" de salariés le dimanche, a indiqué la Confédération générale des salariés du dimanche.


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/06/29/01011-20090629FILWWW00496-travail-dominicalchantage-a-l-emploifo.php
FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO