Il n'y a pas que le commerce qui est concerné !

Vu sur le site : http://www.force-ouvriere.fr/index.asp?lk=c&id=1046&theme_choisi=Org.%20-%20Conventions%20collec.

COMMUNIQUÉ FORCE OUVRIÈRE

mardi 14 juin 2005      

                       

            Projet de loi sur les services à la personne       

                       

Force Ouvrière refuse le travail du dimanche

pour les mineurs apprentis          

                       

 

La Confédération Générale du Travail Force Ouvrière a appris l’existence d’un amendement visant à permettre le travail des apprentis de moins de 18 ans les dimanches et jours fériés.

 

La dérogation existante pour le secteur de la boulangerie serait étendue à la pâtisserie et au secteur de l’hôtellerie, de la restauration, etc.

 

Force Ouvrière rappelle que la dérogation existante, initialement destinée à permettre aux jeunes apprentis de suivre un cycle complet de fabrication du pain, ne se justifie plus compte tenu de l’existence de centres de formation spécialisés et du développement des technologies de fabrication.

 

Etendre cette dérogation et obliger des mineurs à travailler dimanches et fêtes est le signal d’une régression sociale inacceptable. On ne voit pas en quoi sacrifier le repos dominical de jeunes travailleurs adolescents serait susceptible de créer des emplois.

 

Force Ouvrière rappelle également que le secteur des hôtels-cafés-restaurants ne s’est jamais signalé ni par le niveau de ses salaires, ni par la qualité de ses conditions de travail. S’il connaît une – relative – difficulté de recrutement, c’est dû bien plus à cet état de fait qu’à autre chose.

 

Force Ouvrière, au cours de ses prochaines rencontres avec les groupes parlementaires et les ministres en charge du dossier ne manquera pas d’exiger l’abandon de cette mesure qui, loin de créer de l’emploi, n’aboutirait qu’à accentuer la dégradation des conditions de travail des jeunes salariés.

FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO