UN ARRETE HORS LA LOI

En accordant une dérogation pour que les salariés des Yvelines puissent travailler le dimanche, le Préfet ne prend en compte ni le Code du Travail ni la décision de justice qui interdisait ce même travail.

 

 

Pour FORCE OUVRIERE il est inadmissible que dans un état républicain le préfet qui est garant de l’application des lois fasse fi de celles qui dérangent les tenants du repos dominical.

Nous nous interrogeons sur le fait que le préfet ait pour supérieur un ministre de l’intérieur qui a maintes fois désapprouvé la fermeture des magasins le dimanche, qui, pour mettre et remettre en cause la loi qui impose le repos dominical, s’est appuyé sur messieurs BALKANY, LELOUCHE, KAROUCHI et DEVEDJIAN.

Le Conseil Economique et Social n’a pas encore rendu son rapport et il semble que certains veulent faire passer en force ce qu’une grande majorité de salariés refusent en France à savoir travailler le dimanche.

FORCE OUVRIERE farouchement opposée à la déréglementation du code du travail et soucieuse de protéger les intérêts de tous les salariés, continuera à lutter contre toute dérive.

Paris le 28 janvier 2007

 Contact 

B.BELLON          06 12 42 81 49

C. LE COMTE     06 68 66 25 24

F. NICOLETTA   06 81 17 39 22

FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO