POUR LE REPOS DU DIMANCHE

Lu dans FO hebdo du 21 février 2007-02-23

 

Une fois n’est pas coutume, des patrons et des organisations syndicales font bonne cause commune : vendredi 16 février, l’ensemble des syndicats de salariés du commerce (dont FO) et dix fédérations patronales du petit commerce ont lancé une campagne contre l’ouverture des magasins le dimanche et pour le droit au repos dominical. Parmi les éléments de cette campagne, l’envoi d’environ 55 000 affiches représentants un pull détricoté surmonté du slogan «  ne tirons pas sur la corde… » dans les magasins de vêtements, lingerie et chaussures.

L’action conjointe des syndicats et des patrons du commerce de détail non alimentaire intervient alors que le conseil économique et social doit rendre un rapport sur la question le 28 février, et que les dérogations préfectorales autorisant des ouvertures dominicales se sont multipliées ces dernières semaines.

C’est notamment le cas pour la zone commerciale de Plan-de-campagne (Bouches du Rhône) et pour les commerces d’Usines center (Yvelines). Représentants des entreprises et des salariés défendent dans leur campagne en faveur du repos le dimanche un « choix de société », s’opposant aux projets gouvernementaux d’assouplissement de la législation. Le ministre du Commerce, M. Renaud Dutreil, citant en référence le « modèle » espagnol, s’est prononcé à plusieurs reprises en faveur d’une ouverture tous les dimanches des petits commerçants de moins de 300 mètres carrés, et d’une dizaine de dimanche par an au-delà de cette surface. Brice Bellon, de la Fédération FO des Employés et Cadres (FEC-FO), a rappelé que l’ « on ne demandait pas vraiment leur avis aux salariés » pour travailler le dimanche.


FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO