Auchan ouvert le dimanche matin à Tonnerre ? Ça grogne

L'Union des commerçants et artisans de Tonnerre se dit prête à monter au créneau après avoir appris que l'hypermarché Auchan pourrait ouvrir le dimanche matin.

 

«Je ne sais pas si c'est la guerre entre les grandes surfaces de Tonnerre mais ce sont les commerçants du centre-ville qui vont en payer les frais ! », s'alarme Delphine Goumaz.

La présidente de l'Union des commerçants et artisans de Tonnerre (UCAT) a très mal accueilli la nouvelle : l'hypermarché Auchan envisagerait d'ouvrir ses portes le dimanche matin.

« Nous allons réfléchir à une action »

« Auchan n'a même pas eu la courtoisie de nous prévenir. Nous l'avons appris par des bruits de couloir. Depuis des années, nous essayons d'aplanir cette sorte de guerre entre les grandes surfaces et le petit commerce... Auchan, qui adhère à l'UCAT, ne joue pas le jeu ! », déplore la présidente des commerçants.

Contacté hier, le directeur du centre commercial, David Denost, n'a pas fourni de précision. Mais n'a pas démenti ce projet d'ouverture dominicale, qui a d'ailleurs été évoqué la semaine dernière lors du conseil municipal.

« Aucun besoin d'autorisation »

Interrogé à ce sujet par les élus de l'opposition lors des questions diverses, le maire a expliqué que le conseil municipal n'avait pas son mot à dire.

« Il n'y a aucun besoin d'autorisation : il s'agit d'une ouverture de moins de 4 heures le dimanche. »

Joint hier, Christian Robert, l'adjoint au commerce précise :

« Les demandes d'autorisation sont obligatoires auprès du conseil municipal pour le travail le dimanche toute la journée, dans la limite de cinq dimanches par an. Ici, il n'y a pas matière à obligation si ce n'est qu'Auchan ne vende pas de pain frais ce jour-là. »

Depuis l'ouverture du nouveau Leclerc en septembre, les commerçants du centre-ville n'étaient plus confrontés à la concurrence d'une grande surface le dimanche matin.

« Le fait que Leclerc n'ouvre plus le dimanche nous a laissé un petit peu d'air », indique Delphine Goumaz.

« Il restait ce jour-là pour que les gens viennent en ville », renchérit Catherine Hédou.

« Il faut aussi penser au bien-être des salariés »

Conseillère municipale d'opposition, commerçante et membre du bureau de l'UCAT, cette dernière n'exprime pas seulement son inquiétude pour le petit commerce.

« Il faut aussi penser au bien-être des salariés de cette grande surface. En tout cas, nous ne comptons pas rester les bras ballants. Nous allons réfléchir à une action. »

Petite consolation pour les commerçants du centre-ville, le PDG du centre Leclerc a assuré ce week-end à l'UCAT qu'il n'emboîtera pas le pas de son concurrent.

Patricia Piquet
patricia.piquet@centrefrance.com

 

http://www.lyonne.fr/editions_locales/tonnerrois/auchan_ouvert_le_dimanche_matin_a_tonnerre_ca_grogne@CARGNjFdJSsBERkHBR8-.html

FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO