Bricolage ministériel sur commande patronale !

Le Ministre du travail persiste et signe avec son deuxième décret commandé par la FMB et Bricorama. Aucun changement notoire dans ce nouveau décret, ni la méthode, ni le contenu, juste la durée et un champ d’application plus clair.

 

La méthode est du même acabit que celle utilisée pour le précédent décret qui avait été pondu le 31 décembre 2013. Ce dernier est publié un samedi pour permettre de prendre le relai des dérogations municipales (5 maxi par an).

 

Ce nouveau décret est un délai supplémentaire pour les enseignes qui pourront faire travailler leurs salariés légalement entre la suspension du premier et normalement, la suspension du nouveau.

 

Où sommes-nous, dans une République de droit ou de non droit ?

 

Le patronat fait ses courses pour dépouiller le Code du Travail et le Gouvernement est à la caisse… Problème, le Gouvernement leur rend la monnaie alors que la facture est supportée par les salariés.

 

FO continuera à défendre les droits des salariés, auprès du Conseil d’Etat, de l’OIT et devant toutes les juridictions compétentes.

 

Les rendez-vous sont pris :

  • Le 12 mars 2014 à 14 H - Salle de presse de la CGT 263 rue de Paris – 93100 Montreuil où aura lieu une conférence de presse commune FO et CGT
  • Le 18 mars, « c’est dans la rue que ça se passe », manifestation et grève.
FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO