... c'est encore le samedi et le dimanche qu'ils préfèrent.

  • REPOS DOMINICAL oui, TRAVAIL DU DIMANCHE non
  • Revue de presse

Les Français préfèrent faire le ménage que travailler

L'Insee a réalisé une étude sur les plaisirs quotidiens des Français. Travailler est jugé l'activité la moins agréable, derrière les transports et les tâches domestiques.

Les Français ne démentent pas leur réputation de bons vivants avides de loisirs. Selon une étude de l'Insee rendue publique ce jeudi, le travail est le moment de la vie qu'ils apprécient le moins, en tout cas en moyenne. L'Institut a demandé à 1600 personnes de noter les différents temps de la vie quotidienne en fonction du plaisir qu'ils y trouvent. Même les tâches domestiques et le transport sont jugés plus agréables que le travail ! Et de tous les temps de transports, c'est celui du domicile vers le travail que les Français détestent le plus. Sans grande surprise, parmi les jours de la semaine, c'est encore le samedi et le dimanche qu'ils préfèrent.

Conséquence des 35 heures, le temps de travail a pourtant globalement diminué. En ne comptabilisant que les personnes qui ont un emploi, il a baissé depuis 1999 de 20 minutes par jour. Tout le monde n'est cependant pas logé à la même enseigne. Les cadres et les professions libérales travaillent davantage que les ouvriers, les employés ou les professions intermédiaires, note l'Insee. Si les indépendants ont aussi enregistré, depuis plus de dix ans, une baisse de leur temps de travail d'une heure par jour en moyenne, ils continuent à bûcher 10h30 par semaine de plus que les salariés, vacances comprises.

Les chômeurs moins satisfaits de leur vie

Heureusement, ils aiment aussi davantage travailler. Contrairement à une idée reçue, les salariés qui occupent une position hiérarchique élevée ne jugent pas leur travail plus agréable que les employés. Ni le rang hiérarchique, ni le caractère public ou privé de l'employeur, ni le fait que l'activité professionnelle se déroule à l'extérieur ou dans un bureau, ne changent grand-chose à l'appréciation émise par les salariés. Alors même que le temps consacré à la pause-déjeuner a continué à se réduire, le fait d'être pressé n'a pas non plus d'influence. En revanche, les personnes fatiguées apprécient logiquement encore moins le temps passé au travail.

Attention cependant, avertit l'Insee, à ne pas confondre le caractère plus ou moins agréable d'une activité, avec le bien-être général d'un individu. Ainsi, les jeunes exècrent par exemple particulièrement le temps consacré à leurs études. Et malgré la prépondérance de ce temps dans leur vie, ils se déclarent très heureux. A contrario, le travail étant considéré comme une activité peu agréable, les personnes qui travaillent passent des journées un peu moins bonnes en moyenne que les chômeurs. Mais ces derniers se disent globalement nettement moins satisfaits de leur vie.

FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO