Castelnaudary Géant Casino n'ouvrira pas ses portes aujourd'hui

  • REPOS DOMINICAL oui, TRAVAIL DU DIMANCHE non
  • Revue de presse
Hier matin, quelques membres du personnel ont accepté pour la photo, de poser avec leurs soutiens sous la bannière du syndicat majoritaire.
Hier matin, quelques membres du personnel ont accepté pour la photo, de poser avec leurs soutiens sous la bannière du syndicat majoritaire. (Photo Didier Rumeau)

La grande surface dimanche. Suite à l'exceptionnelle mobilisation de son personnel, cette "décision est suspendue", explique le délégué syndical FO, Olivier Juve. Qui précise : "Nous avons donc également suspendu notre mouvement de grève".

Selon Christian Bancilhon, autre délégué syndical FO chez Casino, la décision semble être tombée tardivement vendredi soir du siège de Saint-Etienne, à la suite de discussions auxquelles son syndicat participait.

Avant cette réorientation stratégique, il était ainsi prévu que le magasin ouvre ses portes les dimanches, entre 9 h et 12 h 45 (lire notre édition du 15 février) et que les caissières soient remplacées par des étudiants de l'école de La Raque. Les syndicats soulignent que, non seulement l'ensemble du personnel est opposé à l'ouverture du dimanche, tout en notant les dangers de ces remplacements faisant appel à la main-d'œuvre estudiantine qui, avec le temps, pourraient conduire les titulaires à une obligation de travail dominical.

Si les employés arboraient hier matin le sourire, l'inquiétude et la tension n'avaient cependant pas disparu des visages, résumées par les propos de Marc Adiveze, secrétaire départemental de Force Ouvrière : "Avec une forte majorité du personnel mobilisé, les dirigeants ont bien compris qu'il n'y aurait personne dimanche aux caisses. C'est grâce à cette mobilisation que nous avons réussi à infléchir les choses. Cependant, cette décision de la direction est suspendue, ce qui est différent d'une annulation. C'est pourquoi nous restons des plus vigilants... ».

Et le secrétaire départemental du syndicat de tirer l'alarme, face à la menace d'une telle ouverture sur le petit commerce, tout en arguant que les clients ne devraient pas consommer d'avantage en raison d'une ouverture dominicale, "sauf à vouloir s'endetter". "Ça ne correspond pas à un besoin ici ! D'ailleurs ça va à l'encontre de tout ce qui a été signé localement". Pour l'ensemble des syndicalistes présents hier matin sur le parking de Géant Casino, l'on ne peut "sortir de la crise" avec ce type de solution. "Ce qu'il faut, c'est augmenter les salaires pour relancer la croissance, et non ouvrir les dimanches".

En attendant, le problème de Géant Casino ne semble pas être résolu, l'ouverture récente du centre commercial O Castel, n'ayant vraisemblablement pas (*) contribué à l'augmentation du chiffre de cette entreprise Chaurienne.

FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO