DEMAIN MATIN, LE REPOS DOMINICAL A RENDEZ-VOUS AU SENAT !

  • REPOS DOMINICAL oui, TRAVAIL DU DIMANCHE non
  • Communiqués FEC FO

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

 

Demain matin, le Repos Dominical a rendez-vous au Sénat !

 

 

Nous espérons que notre lettre envoyée, en octobre dernier, aux Sénateurs et aux Députés aura permis de pallier à l’absence de tenue de commission d’évaluation de la loi Maillé depuis 2010.

 

Depuis 2 ans, rien n’a été fait. Ce qui est confirmé par les Sénateurs de l’UMP qui annoncent : « alors que le comité parlementaire d’évaluation de la loi doit rendre prochainement son rapport ». Il serait temps !

 

Un autre aveu est fait dans leur communiqué : « Elle (la loi Maillé) visait simplement à simplifier le droit là où il était devenu illisible et à sortir de l’insécurité juridique ».

 

Ce qu’ils appellent l’insécurité juridique n’est autre que les condamnations que nous avons obtenues contre les entreprises qui ne respectaient pas la loi.

 

Les droits des salariés seraient devenus une insécurité pour les patrons « délinquants ».

 

Il est temps de rendre le Repos Dominical à l’ensemble des salariés, ce qui serait reconnaître le sacrifice de tous ceux qui travaillent le dimanche dans l’intérêt général : les pompiers, les infirmières, les conducteurs des transports en commun, etc.

 

Les achats le dimanche n’ont rien de vitaux, respectons ceux qui sont obligés de travailler ce jour-là !

 

C’est pour cela que nous demandons l’abrogation de la loi Mallié et de l’amendement que la Sénatrice Debré avait apporté à la loi « pour le développement de la concurrence au service des consommateurs » ; tout un programme dont les intérêts des salariés étaient exclus.

 

 

PJ :

La lettre aux Parlementaires

 

Paris, le 15 novembre 2011

 

 

Contacts :   

- Françoise NICOLETTA : 01 48 01 91 33 ou 06 81 17 39 22

- Christophe LE COMTE : 01 48 01 91 96 ou 06 68 66 25 24

FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO