Entre thatchérisme et poujadisme

Considérer comme monsieur Gattaz que la croissance ne repart pas alors que le pacte de responsabilité/austérité a un effet récessif relève de la posture et du dogme libéral qui frisent l’aveuglement.

 

Le zig et le zag de monsieur Gattaz se situe entre thatchérisme et poujadisme.

 

Smic, seuils sociaux, travail du dimanche et de nuit, il y a une chose qui effectivement ne change pas : la confrontation des intérêts.

 

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle monsieur Gattaz privilégie la négociation d’entreprise à la négociation nationale caractéristique du modèle républicain et transforme l’université d’été du Medef de lieu d’échange en lieu de promotion des positions patronales.

 

On ne gère pas la république et la démocratie comme une société anonyme.

 


http://www.force-ouvriere.fr/Entre-thatcherisme-et-poujadisme

FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO