FO se dresse face aux menaces faites contre le Repos Dominical.

Les recours sont déposés auprès du conseil d’état pour obtenir l’annulation et la suspension des effets du décret du 30 décembre 2013, portant inscription temporaire des établissements de commerce de détail du bricolage, sur la liste des établissements pouvant déroger à la règle du repos dominical.

 

C’est un nouvel acte fort pour la défense du repos dominical lourdement attaqué ces dernières années.

Cette démarche confirme le rejet des propositions du rapport Bailly qui sont contradictoires avec les constats qu’il souligne dans ce même rapport.

 

D’autres rendez-vous sont pris, entre autres, le 21 janvier à Bruxelles pour une conférence pour la défense du repos dominical au niveau européen.

FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO