Force ouvrière, par exemple, signe aussi l’accord

  • REPOS DOMINICAL oui, TRAVAIL DU DIMANCHE non
  • Revue de presse

Du côté des syndicats de salariés (CGT, CFDT, CFE-CGC, FO, CFTC), les positions varient sur la question du travail le dimanche. Mais, ils signeront tous cet accord aujourd’hui comme les autres années. Force ouvrière, par exemple, milite pour qu’aucun dimanche ne soit travaillé (sauf pour les professions où c’est nécessaire : police, santé…). « Comme nous sommes des gens pragmatiques en Côte-d’Or, nous signons traditionnellement cet accord », explique Édouard Guerreiro, secrétaire général de l’UD FO 21. « Pour 2013, cela a été un peu chaud. Le Medef a dit qu’il ne signerait pas, la CGPME a mis la pression et nous, nous voulions zéro dimanche. Nous signons pour deux, je le répète, de façon pragmatique. Je n’aurai pas signé si on était passé à trois et c’était la loi qui s’appliquait. Ce qui posait problème. » « L’accord, c’est la limitation au nombre de jours, mais aussi l’harmonisation avec des jours fixés », précise Juliette Deharo, secrétaire départementale CFDT. « Il n’y a pas d’éléments pour l’ouverture d’un troisième jour. Les syndicats patronaux ne nous apportent pas la preuve que c’est un plus pour les magasins et comme, pour nous il n’y a pas de contreparties pour les salariés, nous restons sur deux dimanches. »

 

http://www.bienpublic.com/cote-d-or/2012/12/12/force-ouvriere-par-exemple-signe-aussi-l-accord

FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO