Haute-Loire : FO contre le travail du dimanche

  • REPOS DOMINICAL oui, TRAVAIL DU DIMANCHE non
  • Revue de presse

Haute-Loire : FO contre le travail du dimanche

Haute-Loire : FO contre le travail du dimanche

FO sur le pied de guerre contre le travail dominical - Stéphane Marcelot

Quelques jours après la CGT, le syndicat FO de Haute-Loire martèle son opposition ferme aux ouvertures dominicales des commerces.

L'Union départementale du syndicat Force ouvrière ne voit vraiment pas le rapport Bailly comme le cadeau idéal de fin d'année. L'occasion de rappeler son opposition ferme au travail dominical, alors que la période actuelle, avant Noêl, est propice aux ouvertures des commerces le dimanche. Une communication de FO qui intervient quelques jours après le positionnement de la CGT 43 contre le rapport Bailly.

« 
On va finir par éclater les gens ! »


« Si le texte annonce d’emblée que la spécificité du dimanche doit être respectée, les modalités d’évolution de la réglementation qu’il préconise vont pour une bonne part dans le sens d’un accroissement de la dérégulation et d’une légalisation de pratiques illégales »
, étaye Pascal Samouth, secrétaire départemental de l'UD FO. Implanté dans la distribution alimentaire du département, le syndicat est notamment majoritaire au sein de l'hypermarché Géant de Vals-près-le-Puy. Pour Pascal Samouth, « l'argument économique ne tient pas, car élargir les amplitudes d'ouverture, ça n'élargit pas le porte-monnaie des clients ». L'un de ses collègues met en avant « le coup porté contre la vie privé des salariés. On va finir par éclater les gens ! »

Un
 « libéralisme excessif »

Au final, FO dénonce le « libéralisme excessif » de celles et ceux qui soutiennent le travail le dimanche. « On ne peut pas satisfaire à tous prix les envies de chacun. Dans ce cas, pourquoi ne pas laisser les commerces ouverts jusqu'à 3h du matin ? »

 

 




Stéphane Marcelot
FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO