La CCI contre l'ouverture le dimanche - Rennes

  • REPOS DOMINICAL oui, TRAVAIL DU DIMANCHE non
  • Revue de presse

lundi 25 juillet 2011

 

La chambre de commerce et l'union des entreprises 35 protestent contre l'ouverture dominicale des commerces alimentaires.

Emmanuel Thaunier, président de la chambre de commerce et d'industrie, ainsi que Joël Chéritel, président de l'union des entreprises d'Ille-et-Vilaine, ne sont pas d'accord avec le préfet Michel Cadot qui a refusé d'interdire l'ouverture des moyennes et grandes surfaces, le dimanche matin.

« N'affectons pas l'équilibre concurrentiel si difficile à préserver, disent-ils dans un communiqué. Ce choix compromet l'avenir des commerces de proximité au profit de la grande distribution et du même coup, fragilise un secteur dont le poids économique et la fonction sociale sont précieux pour notre territoire. »

« Préserver le commerce de proximité »

Les deux hommes regrettent, qu'en matière d'ouverture le dimanche, l'accord passé fin 2010 entre les acteurs économiques et sociaux du pays de Rennes, ne puisse prolonger « une situation qui recueillait la plus grande satisfaction ». La décision du préfet d'autoriser l'ouverture de tous les commerces alimentaires le dimanche risque fort, selon eux, de troubler cette stabilité. En cela, Emmanuel Thaunier et Joël Chéritel rejoignent le maire de Rennes, Daniel Delaveau qui, il y a quelques jours, s'est également opposé à cette ouverture, disant « son hostilité à la banalisation du travail le dimanche » et son souci « d'égalité entre les entreprises sur le plan de la concurrence et de préserver le commerce de proximité ».

Les présidents de la CCI et de l'union des entreprises 35 estiment, en outre, que « le commerce de proximité est un gisement d'emplois qui entretient le lien social. Il permet d'inciter les consommateurs à limiter leurs déplacements et concourt ainsi à des économies d'énergie significatives. Un volet non négligeable à l'heure du développement durable et de la hausse des prix du carburant. Le marché alimentaire n'est pas extensible, et à terme, il s'agit d'une nouvelle répartition entre petits et grands acteurs. Et le combat risque d'être inégal, voire fatal ».


http://www.ouest-france.fr/2011/07/25/rennes/La-CCI-contre-l-ouverture-le-dimanche--60960334.html

FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO