Le Congrès de la FEC FO, qui fut l’occasion de fêter ses 120 ans d’existence, a été l’occasion pour les 1480 participants de rappeler avec force leur refus de la généralisation du travail

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

 

Le Congrès de la FEC FO, qui fut l’occasion de fêter ses 120 ans d’existence, a été l’occasion pour les 1480 participants de rappeler avec force leur refus de la généralisation du travail le dimanche.

La résolution générale tout comme celle du commerce ont été votées à l’unanimité.

Nous ne baisserons pas notre garde, notre moratoire est encore valable 1 mois, c’est un mois d’observation et d’attente. Aux politiques de prendre leur responsabilité pour sauver les emplois de la semaine, combattre le travail illicite, et protéger les emplois du commerce de centre-ville menacés par les mastodontes de la grande distribution. Le Repos Dominical est un droit collectif, nous ne laisserons personne le détricoter.

La Section fédérale du Commerce livre cet extrait de la résolution qui vise le repos dominical :

 

« La Conférence Nationale Professionnelle se félicite des actions menées par la Confédération, la FEC, les Unions Départementales et les Syndicats FORCE OUVRIÈRE pour préserver et défendre le Repos Dominical.

La Conférence Nationale Professionnelle CONSTATE que le travail dominical précarise les travailleurs, ne crée aucun emploi et bien au contraire détruit les emplois de proximité.  

La Conférence Nationale Professionnelle APPELLE les militants à poursuivre la mobilisation contre le travail du dimanche et au boycott des enseignes concernées ce jour-là et d’user de tous les dispositifs utiles pour faire reculer la déréglementation du repos dominical.

La Conférence Nationale Professionnelle réaffirme que la CGT-FO est bien la continuité de la CGT de 1895.

La Conférence Nationale Professionnelle réaffirme vouloir préserver l'héritage légué par Léon JOUHAUX (Secrétaire Général de la CGT) porteur de la revendication de la semaine anglaise (deux jours de repos consécutifs).

La Conférence Nationale Professionnelle RAPELLE l’importance d’utiliser les outils qu’il a légué comme le Bureau International du Travail (BIT) dont il est l’un des cofondateurs.

La Conférence Nationale Professionnelle réaffirme que la FEC CGTFO est la continuité de la Fédération des Employés cofondée par des travailleurs des grands magasins, porteurs de revendications sur la limitation du temps de travail et le chômage du dimanche.

C’est pour cela que la Conférence Nationale Professionnelle encourage toutes les structures de notre organisation syndicale à continuer de défendre le repos dominical.  

Au niveau local et départemental, au niveau national, au niveau International, notre Organisation syndicale doit continuer à être à la pointe de ce combat.

La Conférence Nationale Professionnelle REVENDIQUE :

  • le repos dominical de tous les travailleurs du Commerce qui leur permet de préserver leur vie personnelle, familiale et associative ainsi que leur santé,
  • le report des heures contractuelles ou non, travaillées le dimanche sur un autre jour de la semaine avec maintien du niveau de rémunération,

 

  •  le droit aux deux jours de repos consécutifs dont le dimanche,

 

  •  la suppression de la loi « réaffirmant le repos dominical et visant à adapter ce principe… » et de l’amendement Debré concernant l’ameublement,

 

  •  la suppression des périmètres d’usage de consommation exceptionnel (PUCE),

 

  • des critères précis correspondant à l'attrait touristique pour la définition des zones touristiques ainsi qu'une durée limitée des dérogations octroyées. »

 

L’intégralité de notre résolution est disponible sur notre blog : http://fecfocommerce.unblog.fr/resolution

FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO