LE REPOS DOMINICAL ET L'OIT

La section du commerce de la FEC FO se félicite du contenu du rapport 2010 de l’OIT en particulier sur le thème du travail du dimanche.

La commission nous donne raison sur tous les points soulevés par notre organisation syndicale :
- Les difficultés de mettre en place le volontariat ;
- L’élargissement non négligeable des dérogations ;
- Le manque de concertation avec les organisations syndicales ;
- La différence de traitement entre les salariés selon l’endroit où ils travaillent ;
- La modification de la loi au profit de l’économie en négligeant le volet social ;
- L’impact sur la vie personnelle des salariés ;
- L’impossibilité pour les salariés d’un même secteur d’activité d’avoir des garanties collectives de branche ;
- Les activités du commerce de détail ne justifient pas la remise en cause du repos dominical qui doit rester la règle. 

La FEC FO rappelle que la loi avait été faite pour que les procédures judiciaires n’aient plus lieu d’être ce qui est loin d’être le cas, la FEC FO ayant été contrainte d’ introduire des actions en justice contre les décisions des différents préfets et contre les entreprises qui, pour la plupart d’entre elles, ne respectent pas le droit des salariés.

Le gouvernement, s’étant déclaré, par le passé, respectueux des instances européennes et internationales, va maintenant être obligé de le prouver en appliquant les mesures préconisées par l’OIT.


mardi 5 avril 2011

FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO