Ni pour, Ni contre bien au contraire... Mulliez serait contre le travail du dimanche ?

http://www.radiobfm.com
extrait de l'article :

Gérard Mulliez : « Le système boursier ne peut pas donner la vraie valeur d'une entreprise »

Question autour de l'actualité, de la distribution, du commerce. Le travail dominical continue à faire débat, puisque dans la capitale, le Gouvernement propose d'étendre l'autorisation d'ouvrir le dimanche à 10 000 commerces contre vingt fois moins actuellement. Quel est votre regard sur cette question, vous qui êtes à la tête d’un empire ?

Le Seigneur a demandé que l'on se repose le septième jour. Les gens qui ont organisé le travail estiment qu'on doit avoir deux jours de repos par semaine. J'accepte parfaitement le travail du dimanche quand c'est quelque chose d'indispensable : les loisirs, le cinéma, les transports. Si on n'arrêtait de travailler le dimanche dans les transports, on ne pourrait plus circuler, si on arrêtait d'avoir des restaurants ouverts, les familles ne pourraient pas s'y rendre. Supposez que demain les curés ne travaillent plus le dimanche, il y aurait encore moins de monde dans les églises.

Mais ils sont ouverts vos magasins le dimanche ?

Nous avons un certain nombre de dimanches qui sont ouverts dans nos magasins, parce qu'au mois de décembre notamment, il y a certaines semaines où il faut compenser la foule qui tourne par un élargissement des horaires. Mais dans notre métier, l’agroalimentaire, il n'est pas nécessaire d'ouvrir le dimanche, quand on est ouvert depuis le matin jusqu'au soir à 22 heures.
En revanche, dans certains métiers d'aide aux personnes, comme par exemple le bricolage, c'est en famille que l'on va regarder les produits qu'il faut acheter, la couleur des peintures ou des revêtements de sol, l'outillage à acheter. J'ai vu des magasins comme Leroy Merlin ouvert le dimanche en région parisienne, c'est très émouvant de voir une famille qui achète ensemble. Mais aller acheter dans les grandes surfaces des produits alimentaires le dimanche au lieu de se reposer, je suis contre.
J'ai le droit d'être contre, parce que moi j'ai travaillé le dimanche quand j'ai démarré Auchan et après on a remplacé le dimanche matin par l'ouverture jusque 22 heures. Il n'y a aucune raison d'ouvrir les magasins alimentaires le dimanche.

http://www.radiobfm.com/edito/info/50290/gerard-mulliez-le-systeme-boursier-ne-peut-pas-donner-la-vraie-valeur-dune-entreprise-/#photos
FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO