OUI, L’APPEL A LA GREVE ETAIT BIEN POUR LE DIMANCHE 23 MAI…

COMMUNIQUE DE PRESSE

Oui, l’appel à la grève était bien pour le dimanche 23 mai…

… 1869, date à laquelle fut portée la revendication du repos le dimanche dans le commerce par des militants de la chambre syndicale (ancêtre de notre Fédération la FEC FO).

N’oublions pas aussi, l’interdiction du travail de nuit pour les ouvriers boulangers décrétée par la Commune de Paris, deux ans plus tard.

Ce 145ème anniversaire de cette grève est l’occasion de rappeler notre attachement au Repos Commun obtenu en 1906, soit 37 ans plus tard, par des grèves et par des sacrifices.

 

Rien à voir avec ces groupuscules à la solde des patrons qui aident les grandes enseignes dans la remise en cause de nos droits d’un revers de la main.

 

Les militants de la chambre syndicale, en grève de 23 mai 1869 :

  • n’étaient pas payés par leur patron pour manifester,
  • n’étaient pas conseillés par une agence de communication,
  • portaient une revendication salariale et non patronale.

145 ans après, FO continue à se mobiliser contre le travail le dimanche et le travail de nuit par tous les moyens possibles en toute indépendance !


FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO