Ouverture dominicale : la CGI et la CGPME rejoignent le négoce bois et matériaux

  • REPOS DOMINICAL oui, TRAVAIL DU DIMANCHE non
  • Revue de presse

Suite au projet de décret de Xavier Bertrand portant sur l’intention d’inscrire les établissements de vente au détail du bricolage – soit les grandes surfaces de bricolage – sur la liste des secteurs pouvant déroger de droit au repos dominical, la CGI et la CGPME s’engagent aux côtés de la FNBM pour dénoncer cette décision.

Et de trois. Désormais, la Fédération du négoce de bois et matériaux de construction n’est pas seule dans son combat contre un futur décret qui permettrait aux grandes surfaces de bricolage d’ouvrir le dimanche en bénéficiant d’une dérogation permanente.

En effet, la Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME), présidée par Jean-François Roubaud, a apporté son soutien à la FNBM - une de ses branches – et insisté, dans un courrier adressé au ministre du Travail, sur « l’impact préjudiciable d’une telle mesure sur les entreprises qu’elle représente (1.062 entreprises réparties sur 5.500 points de vente employant 75.000 salariés).

 

De son côté, la Confédération de commerce interentreprises (CGI) a publié un communiqué dans lequel elle dénonce aussi ce projet de décret qui « met en danger toute la filière du bâtiment ». Et d’insister : « Si l’impact positif en termes de création d’emplois dans la GSB est contestable, cette mesure serait indéniablement destructrice d’emplois pour les PME ». Elle reprend également les idées de la FNBM sur l’essor du travail illégal et sur la concurrence déloyale.
(23/03/2012)

 

http://www.batiactu.com/edito/ouverture-dominicale---la-cgi-et-la-cgpme-rejoigne-31657.php

FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO