Travail dominical à Fougères : le préfet sollicité pour signer un arrêté

  • REPOS DOMINICAL oui, TRAVAIL DU DIMANCHE non
  • Revue de presse

La chambre de commerce et d’industrie (CCI) Saint-Malo - Fougères vient d’envoyer un courrier au préfet d’Ille-et-Vilaine, Michel Cadot, concernant le travail dominical dans le pays de Fougères. On y apprend qu’une réunion préalable à la signature d’un accord doit avoir lieu entre commerçants et organisations syndicales. Elle se déroulerait le 3 décembre. Et qu’un document définitif devrait sortir avant la fin de l’année.

Cinq exceptions par an

Cet accord porterait sur l’interdiction d’ouverture des grandes surfaces à prédominance alimentaire de plus de 700 m² le dimanche matin dans le pays de Fougères. Avec cinq exceptions accordées dans l’année (à Noël par exemple). Mais ces détails seront encore négociés les 3 décembre.

Un arrêté contraignant

Dans ce courrier, la CCI demande le soutien du préfet « pour valider par arrêté cet accord ». Un arrêté qui aurait alors force de loi. Et obligerait les directeurs de ces enseignes à s’y soumettre. Contrairement à l’accord verbal jusque-là en vigueur à Fougères.

Manifestations suspendues

Pour rappel, depuis le 1er novembre, les manifestations sont suspendues contre le travail dominical dans le pays de Fougères, après huit semaines de mobilisation.

 

FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO