TRAVAIL LE DIMANCHE: LE GOUVERNEMENT VA-T-IL BRICOLER ?

  • REPOS DOMINICAL oui, TRAVAIL DU DIMANCHE non
  • Revue de presse

Article paru dans FO Hebdo 3088

Trois jours après une décision de justice ordonnant la fin du travail de nuit dans le magasin d’une chaîne de parfumerie sur les Champs-Élysées, plusieurs enseignes de bricolage se sont vu rappeler, jeudi 26 septembre, par un tribunal, au respect de la loi sur le travail dominical sous peine d’astreinte. Toutefois, deux enseignes ont décidé de continuer à ouvrir et de s’en ouvrir à la presse.

Le Point
«La bataille sur le travail dominical et de nuit fait de nouveau rage alors que Leroy Merlin et Castorama ont été condamnés à fermer le dimanche et ont annoncé qu’ils étaient prêts à braver l’interdit avec le soutien de certains salariés. La polémique est récurrente et ne semble pas en passe de s’éteindre!» Surtout quand on souffle sur les braises.

Le Journal du Dimanche
«Commerçants contre Code du travail. Marteaux, clous et tronçonneuses. Tout un arsenal est à vendre dans les quinze magasins Castorama et Leroy Merlin d’Île-de-France, qui comptent ouvrir aujourd’hui.» Et le martèlent.

Le Figaro
«C’est insensé, s’exclame une salariée habituée des nocturnes du magasin Sephora. On a tous fait ce choix non seulement librement mais par envie, car c’est 25% de salaire en plus.» Un problème de pouvoir d’achat?

Libération
«Selon la Dares (ministère du Travail), 15,2% des salariés, soit 3,5 millions de personnes, travaillaient la nuit en 2009, habituellement ou occasionnellement.»

Le Télégramme
Selon une récente étude, «près d’un salarié sur deux estime que le travail nuit à sa santé! Ils sont en effet "46% à estimer que leur environnement au travail a une incidence négative sur leur santé", comme nous l’indique Le Parisien, qui a consulté cette étude en exclusivité. Ce chiffre grimpe même à 50% chez les 35-49 ans. Et "ce sentiment vaut plus dans le public (52%) que dans le privé (42%)", indiquent nos confrères».

Le Parisien
«Tous les Castorama et Leroy Merlin ne sont toutefois pas concernés par cette interdiction d’ouvrir le dimanche. Les "PUCE" (Périmètres d’usage exceptionnel de consommation), qui permettent aux magasins d’ouvrir le dimanche, se multiplient en effet en région parisienne.» Une épidémie?

Le Monde
«La question de l’ouverture des magasins le dimanche ou la nuit, qui occupe les tribunaux de commerce depuis des mois, prend un tournant politique. Pas moins de trois propositions de loi sont déposées ou en cours de dépôt à l’Assemblée nationale.» L’occasion de séances nocturnes?

Sud-Ouest
Le dimanche sied à la réflexion: «La ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé dimanche que Jean-Marc Ayrault réunirait lundi "les ministres concernés" pour voir comment "faire éventuellement évoluer les choses" dans le dossier du travail dominical, alors que quatorze magasins de bricolage ont bravé l’interdiction d’ouvrir.» Pas de repos pour les braves...


http://www.force-ouvriere.fr/secteur.asp?id=5304#.Uk1_qhCeu8M

FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO