Travail le dimanche: On nous aurait menti ?

  • REPOS DOMINICAL oui, TRAVAIL DU DIMANCHE non
  • Revue de presse

 

 

 

TRAVAIL DOMINICAL – « Les bricoleurs du dimanche », un mouvement de salariés indépendant et spontané? La thèse longtemps défendue par le porte-parole du collectif et ses communicants a du plomb dans l’aile.

« Les salariés sont allés voir leurs directions en disant ‘on veut porter le combat mais on ne sait pas comment faire, aidez-nous’ « , expliquait au HuffPost le directeur d’une agence de com, en septembre 2013. Mais c’est une tout autre histoire que raconte désormais Stéphane Attal.

Dans le documentaire Jeu d’influences, diffusé ce 6 avril sur France 5, le communicant décrit comment les directions de Leroy Merlin et Castorama ont fait appel à ses services pour monter, selon France 5, « une vaste opération d’influence ». Rien de spontané donc.

Quant au slogan « Yes we can » que les employées des enseignes de bricolage auraient « trouvé eux-mêmes », le communicant en assume la paternité. Ces confessions faites après l’assouplissement de la réglementation du travail dominical dans les magasins de bricolage n’épargnent pas les journalistes, coupables aux yeux du dircom de relayer des informations sans les vérifier : « Ils n’ont qu’à mieux faire leur métier et travailler un peu plus en profondeur ».

Notre rendez-vous vidéo, Ce qu’il ne fallait pas rater a comparé les révélations du communicant et les archives télé :

 

http://www.huffingtonpost.fr/2014/05/07/video-travail-dimanche-plan-com_n_5280212.html

FO COMMERCE - commerce@fecfo.fr -  Hébergé par Overblog

Repos dominical - FEC FO